Carnaval d'ailleurs

Carnaval de Dunkerque : les bénévoles mènent le bal


On entre souvent dans une association carnavalesque par hasard ou par cooptation, et on y reste par conviction. Henri, Fabrice et Hubert racontent leur engagement, à l'aube de la saison carnavalesque.

 


 Fabrice Truant, Hubert Acket et Henri Quesada appartiennent à trois sociétés carnavalesques différentes, où ils occupent des fonctions diverses. Pour organiser un bal, il faut une panoplie de compétences, et des bén
Fabrice Truant, Hubert Acket et Henri Quesada appartiennent à trois sociétés carnavalesques différentes, où ils occupent des fonctions diverses. Pour organiser un bal, il faut une panoplie de compétences, et des bénévoles.

~

 

> Henri Quesada, 74 ans, retraité. Membre des Quat'z'Arts, qui organisent le bal du Chat noir.

Mercredi, dans la grande salle du Kursaal, le bar du Minck ne ressemble pas à grand-chose. Henri Quesada vient d'enfiler ses gants pour commencer à « trier par dimensions les bois et les tiges d'acier et préparer les équerres. Comme ça, demain (jeudi), on n'aura plus qu'à monter ». Retraité de la métallurgie, Henri préfère, à 74 ans, « attendre les copains pour le montage. Ils mettent les écrous et moi, je serre ! » Son bar -27 personnes, six pompes à bière, vingt mètres de long - tiendra bon, ce soir, devant le tsunami des carnavaleux déversé par le rigodon.

Henri fait la totale - montage plus service le soir du Chat noir - depuis dix ans. Il ne vient plus danser aux bals, « sauf pour honorer l'invitation d'une autre association » mais derrière son zinc, il assure. « Une année, un gars s'est assis sur mon bar et refusait de partir. J'ai renversé une bouteille d'eau, il a eu les fesses mouillées et il est parti », raconte-t-il en riant.

Ses plus belles anecdotes ne viennent pourtant pas du Chat noir. Aux Quat'z'Arts, Henri s'occupe surtout des oeuvres sociales, financées grâce à la recette du bal. Une commission mensuelle étudie les demandes d'associations et vote les budgets, « mais on ne donne jamais d'argent : on finance des projets concrets », souligne-t-il. Qu'il s'agisse d'acheter des aliments pour la Banque alimentaire ou une table de ping-pong pour un centre de jeunes, le papy est dur en affaires. « Je négocie autant que je peux. Ça, ça me plaît. »

~

> Hubert Acket, 60 ans, préretraité de la Raffinerie des Flandres. Président des Acharnés (le 6 mars).

Hubert Acket pointe aux Acharnés depuis quarante ans. Sa ligne directrice : « Garder intactes les traditions. » La formule prend tout son sens quand il s'agit d'organiser un bal du dimanche soir, dit « d'après-bande », d'autant plus quand il s'agit de la plus courue d'entre toutes, celle de Dunkerque. « Grâce à nous, les gens peuvent continuer à s'amuser », répète-t-il.

Le président des Acharnés doit, pour organiser son bal, composer avec un timing extrêmement serré : la veille, le Kursaal bat au rythme de la Nuit de l'Oncle Cô. Dès l'aube, les bénévoles - dont certains sont à peine rentrés dormir - entrent en piste pour ravitailler les bars, préparer les vestiaires. Tout doit être prêt à 15 h, afin de libérer les carnavaleux pour une bande de Dunkerque qu'ils ne peuvent décemment pas rater. « On n'a pas les moyens, en temps, de changer les décors. On s'arrange avec les P'tits Louis », explique Hubert Acket.

Les bals du dimanche sont moins courus que ceux du samedi - 5 à 6 000 personnes en moyenne, « on y gagne en qualité de bal » - et plus atypiques. « Les masquelours sont fatigués, ils sentent la sueur et le hareng. C'est haut en couleur et en odeurs . On ramène moins de monde mais on ne démérite pas. Et on reste philanthropes avant tout. »

~

> Fabrice Truant, 47 ans, écologue. Coordinateur du bal du Sporting, le 19 mars.

Son téléphone a déjà commencé à chauffer, « des amis qui préréservent des places de bal », et les pages de son agenda sont noircies de pense-bêtes. « On est à 36 jours du bal, et y'a rien qui va mal. C'est ça, mon rôle », résume Fabrice Truant. Derrière la maîtrise affichée du coordinateur de bal se cache un comité de 32 membres : un M. Sécurité, un M. Déco, une Mme Costume... « C'est une organisation énorme mais on s'appuie sur une expérience. » Le Sporting dunkerquois n'est pas un organisateur de bal comme les autres : la plus vieille association de la ville, « fondée en 1864 », est avant tout un club sportif qui promeut la pratique de l'aviron de mer. « On n'est pas une associationphilanthropique, insiste Fabrice Truant. On a une structure à faire tourner, avec deux salariés, des bateaux. Si le bal, pour une raison ou pour une autre, se passe mal, la saison est moins belle. » Un enjeu que les membres du comité, « tous plutôt sportifs », ont en tête tout au long de l'année.

Le rythme s'intensifie la semaine qui précède le bal : 40 personnes chaque jour au Kursaal, qui n'hésitent pas à poser des congés pour monter les décors et les treize bars. En établissant un planning et en rationalisant les tâches, Fabrice est parvenu à ramener le bouclage au samedi midi. Une petite victoire collective. « Je préfère que les gens aient eu le temps de se reposer et qu'ils arrivent au bal souriants. » Le Sporting s'offrira en octobre une nouvelle poussée d'adrénaline, avec l'organisation à Dunkerque des championnats de France d'aviron de mer. Même pas peur, « puisqu'on est capable d'organiser un bal de 8 000 personnes... ».

 

PAR ESTELLE JOLIVET, La voix du Nord (Fev 2011)



Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Article paru dans la NR du 21 Février 2011.

logo nrco


Derniers préparatifs pour le 122e Carnaval

 

 

Le public sera invité à participer au choix du plus beau char. Le public sera invité à participer au choix du plus beau char.  - (dr)

Le 13 mars approche à grands pas, et les derniers préparatifs du Carnaval de Manthelan monopolisent tous les bénévoles, ainsi que les partenaires de la manifestation, notamment La Nouvelle République.
Pour cette 122 e édition, dix chars, de plus en plus imposants, toujours articulés, et plusieurs groupes musicaux ou bandas sont animeront le défilé, couvert comme il se doit de confettis. La traditionnelle fête foraine, les stands de restauration et la buvette viendront en complément. Pour la première fois cette année, Dora maquillera les petits et les grands, dans un stand près du car podium. Depuis quelques jours, des écoles, des associations d'Indre-et-Loire et aussi, par exemple, les Carnavaleux de Châteauroux, sont venus admirer la construction des chars.

 

> Portes ouvertes de l'atelier de fabrication des chars. 17, route de Loches, à Manthelan, dimanche 27 février, à partir de 15 h.

> Élection de Miss Carnaval. Samedi 5 mars. Inscriptions au 02.47.92.80.61 ou 06.14.50.78.80.

> Carnaval des enfants. Samedi 12 mars, à partir de 15 h, avec défilé et élection de la Petite Reine et du Petit Roi.

> Carnaval. Dimanche 13 mars, aubade en centre-bourg, à 11 h, puis grand défilé, à partir de 15 h. Laissez-passer donnant droit à un tirage de lots, 6 € (gratuit pour les moins de 12 ans) et 2 € pour les personnes costumées.

 



Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Article paru dans la NR du 12 Février 2011.

Plus que 28 jours avant le carnaval

  

C'est un week-end chargé qui se profile à l'horizon pour Group' Anim' les 12 et 13 mars. En effet, le samedi soir, l'association accueillera pour la première fois à Levroux la troupe des comédiens de l'amicale des jeunes de Saint-Denis-de-Jouhet. Une soirée théâtrale inédite où les spectateurs assisteront à deux comédies hilarantes : La Clinique du Bois-Joli suivie de Numéro complémentaire qui mettront dans l'ambiance de fête du lendemain.


Dimanche 13 mars, Group' Anim' présentera son 21 e carnaval. Les carnavaliers levrousains sont en préparation dans leur atelier depuis début novembre. Mais rien ne filtre pour le moment sur les préparatifs. L'animation musicale a été confiée aux percussionnistes castelroussins Tropicouleurs qui conduiront la parade autour de la place de la République où se tiendra la fête foraine... après que sa majesté Carnaval aura été brûlée. Ensuite, place à la revue des Darlings, de Paudy, à la Maison du peuple, à partir de 17 h. Costumes, paillettes, plumes, danses... pendant plus d'une heure avant de céder la piste à une animation DJ qui prolongera la soirée.


Group' Anim' a lié un partenariat avec les Carnavaleux de Châteauroux pour présenter notamment une exposition de photos sur le thème carnavalesque qui s'installera dans les vitrines des commerçants et sous le préau de l'école Joseph-Pêcherat, du 27 février au 13 mars.

 

 

Les carnavaliers levrousains sont à pied d'oeuvre depuis le mois de novembre.                           Les carnavaliers levrousains sont à pied d'oeuvre depuis le mois de novembre.  - (dr)


  Réservations pour la revue des Darlings et la soirée DJ, entrée : 10 € : tél. 02.54.35.75.10.


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

 

C’est à Levroux que nous sommes allés à la rencontre de Christian Adam, Christian Levandowski et Jean Michel Boitard, charnières de l’association Group’ Anim’.

 

 


GI2 3874 b copie Large

Ville située au cœur du Berry, haut lieu connu pour sa pyramide du fromage de chèvre, son musée du cuir et du parchemin, ses Florégiales dans la collégiale Saint-Sylvain et bien d’autres manifestations.

A l’heure où dans les chaumières les familles préparent les festivités de Noël, nos amis élaborent dans le plus grand secret les nouvelles créations du Carnaval 2011. Cette manifestation se tiendra sur la ville le dimanche 13 Mars 2011.

 

 

 

 

  ~

 

GI2 3880 LargePour Nicole, Philippe et Gilbert, membres du bureau  des Carnavaleux de Châteauroux, c’est la découverte. Arrivés sur place, ils découvrent, à deux pas du cimetière, un grand hangar situé dans une ancienne tannerie, aujourd’hui la propriété de la commune de Levroux mise au service de l‘association Group’ Anim’ pour leurs créations.

En pénétrant à l’intérieur de ce bâtiment, d’immenses structures trônent sur de vastes plateaux qui jadis transportaient les chargements de paille. Une odeur s’en dégage, celle de la soudure fraîchement réalisée. L’ossature de ces « monstres » est en acier à béton recouvert de grillage. Plus tard cette carapace sera encollée de  papier et tissus qui habilleront ces squelettes. Grâce à la magie du peintre décorateur ils se transformeront pour devenir des personnages Carnavalesques faisant la joie des petits et grands le temps d’un défilé.

Voila plus de 20 ans que Christian et son équipe ne ménagent pas leurs efforts pour garder cette coutume. Le Carnaval sur Levroux est une tradition qu’ils ne veulent en aucun cas arrêter. Les plus anciens se souviennent des « Fêtes du Quartier » et ces spectaculaires cavalcades de chars admirés par des milliers de spectateurs.

Aujourd’hui la passion laisse parfois un arrière goût amer, ici aussi les bénévoles ne se bousculent pas aux portes de l’atelier et l’équipe espère voir l’arrivée de sang nouveau.

  ~

La caverne d‘Ali Baba

 

GI2 3881 Large~

   

Après avoir visité l’atelier de fabrication de chars, nous avons parlé avec les organisateurs de nos propositions d échanges entre nos deux associations.

S’ouvrir vers d’autres horizons, tendre la main est l’idée du bureau des Carnavaleux de Châteauroux : avoir un objectif et un thème commun : le carnaval.

 


 GI2 3887 Large

 

 

 

 

A Levroux nos amis possèdent entre autre une caverne d’Ali-Baba, fruit de dizaines d’années de créations de   spectacles sons et lumières en tout genre et carnavals. Des dizaines de costumes dorment là, dans une salle sur des portants.

 

 

 

 

 

Avec leur accord et à l’occasion de notre manifestation qui se déroulera le samedi 9 avril 2011 à Châteauroux, tous ces costumes seront mis à notre disposition et loués aux futurs Carnavaleux sur Châteauroux à un prix modeste.

Dans les prochaines semaines nous allons mettre en place cette organisation avec les responsables des structures de quartiers.

Nous vous tiendrons au courant grâce à notre blog.


~

Levroux

boutonentrez



Agrandir le plan



Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Une nouvelle étape dans notre tour de France des carnavals.

 

manthelan jeune

 

Cette fois, pas besoin de longues heures de route pour nous y rendre !!!

 

Dans le département voisin de l'Indre et Loire, à 17 kms de Loches, se situe le petit village de Manthelan (situer sur une carte).

 

Ici, le carnaval est une tradition plus que centenaire, et Mr Carnaval ne semble pas atteint par le poids des années.

Depuis 1869, ce carnaval permet de réunir tout un village. Évidement, quelques interruptions sont à noter, mais cela n'a jamais entamé l'ardeur des habitants à organiser leur carnaval. Découvrez aussi la tradition des élections de Miss Carnaval.

 

 

manthelan-vieux.jpg

 

Alors, avant de vous y rendre physiquement, pour participer  au 122ème carnaval !!!...(40mn de route environ de Châteauroux), allez jeter un petit coup d'oeil sur leur site.

 

Les Carnavaleux de Manthelan

 

Bonne visite

 

manthelan-accueil.jpg


logo


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés